ST-42

Afin de mettre en avant des savoir-faire industriels peu connus du bassin stéphanois, je propose 3 détournements de production, en déplaçant 3 procédés industriels, utilisés principalement pour la fabrication de semi-produits, dans le monde domestique.

Les 3 savoir-faire choisis sont ceux de la brosse industrielle, du ressort mécanique et de la brique réfractaire, qui deviennent réciproquement des jouets pour enfants (Les Matrus), une balance de cuisine (La Lourde) et un plat de cuisson (Le Toine).

Au delà d’une production d’objets, le projet s’attarde sur les questions d’identité et de localité avec un retour imaginé du made in Saint-Etienne (que proposait Manufrance à une certaine époque). Après une phase de d’observation en allant directement rencontrer les entreprises à Saint-Etienne, je développe une méthodologie liée à la matière et à la manipulation mimant à mon tour les gestes des ouvriers ou des machines.

Les formes, les couleurs et les matériaux évoquent quant à eux le territoire, avec des références poétiques aux lieux, aux personnes rencontrées ou aux légendes découvertes.

Capture d’écran 2018-11-08 à 15.42.02Capture d’écran 2018-11-05 à 16.55.50

Capture d’écran 2018-11-08 à 15.42.43
Cartographie des entreprises du territoire