Pompe à spirale

Installation dans le paysage

Biennale du paysage de Blois (2018)
Projet sur une semaine

Afin de créer un parcours entre les deux pôles de conférences habituels de la Biennale, des équipes de designers et de paysagistes ont imaginé des installations parsemées dans la ville, sur la thématique de l’eau.

Notre équipe (2 designers et 5 paysagistes) s’est vu attribuer le site de la Tête de pont, point névralgique de la ville, au bord de la Loire. Nous avons travaillé sur l’eau du fleuve en essayant de trouver un moyen de la remonter au niveau des passants afin de la mettre en évidence.

Le système de la pompe à spirale permet en agriculture principalement, de remonter de l’eau d’une zone basse à une zone haute moyennant peut d’effort. On a voulu donner à voir et à comprendre ce système technique par un objet didactique.

Une pompe de 1m de diamètre a été installée dans le courant au niveau du pont et a remonté 100m le long de la berge afin d’alimenter une petite pompe didactique disposée plus haut, au niveau du trottoir. Cette dernière, miniature et transparente, permet de comprendre le principe technique de la spirale et rejette l’eau une nouvelle fois en bas par dessus la balustrade du trottoir, comme un retour à la source. 

BLOIS

GROSSEPOMPE
Pompe à spirale de 1m de diamètre, installée dans la Loire
PETITEPOMPE
Pompe à spirale didactique, installée sur le trottoir, au niveau des passants
tests.jpg
Phases de test dans la Seine à Paris et installation dans la Loire à Blois