Le Toine

Plat en terre réfractaire

Projet de diplôme à l’ENSCI  (2018)

Afin de valoriser des savoir-faire industriels peu connus de la région stéphanoise, ce projet (faisant partie d’une série de 3 projets, avec La Lourde et Les Matrus) détourne la technique de la brique réfractaire habituellement utilisée pour la fabrication de fours à haute température.

Le Toine est un plat de cuisson, en terre réfractaire permettant grâce à ses deux compartiments, de faire des cuissons au bain marie ou des cuissons au foin. Il permet également grâce à l’inertie thermique de la matière, de faire des cuissons lentes.
La terre réfractaire supporte la flamme, emmagasine et redistribue la chaleur lentement. Le plat peut ainsi se poser sur le feu ou aller dans le four.

Le langage formel évoque les systèmes constructifs des briques classiques qui s’assemblent, s’emboîtent, comme une allusion à la production habituelle de l’usine.

La couleur quant à elle fait échos à la ville et teinte le plat d’une certaine poésie liée au territoire.  Afin d’accentuer le caractère minéral de l’objet, la couleur retenue (« sable calcaire du quartier de Bellevue ») fait partie d’un nuancier collecté sur place. Cette couleur évoluera avec le temps, selon son exposition à la flamme pour prendre des nuances brunes, rouges ou vertes selon les oxydes touchées.

DessinBeriques
Recherche formelle par le dessin
Maquettes carton copie
Maquettes échelle 1 en carton

 

 

CouleursBrique
Nuancier de couleurs collectées dans la ville (sables, terres, etc.)
DSC_0606
Prototype final en plâtre

DSC_0607

DSC_0614